• Sommeil
  • Chambre
  • Préparer la chambre
  • Faire dormir bébé
  • Coucher bébé
  • Premières nuits

Cale-bébé : jusqu’à quel âge ? Comment l’utiliser ?

Le jour de la naissance approche à grands pas et la chambre qui accueillera votre enfant est presque prête. Presque prête, car vous vous interrogez encore sur l’utilité d’un cale-bébé. De quoi s’agit-il exactement ? Jusqu’à quel âge votre nourrisson en aura-t-il besoin ? Comment l’utiliser ? Pourquoi y avoir recours ? Autant de questions auxquelles nous répondrons dans cet article. L’utilisation d’un cale-bébé est une pratique qui peut être contreproductive si elle est mal maîtrisée, d’où l’importance de se renseigner en amont.

Que faut-il savoir sur le cale-bébé ?

Quels sont les avantages du cale-bébé ?

Le cale-bébé est un accessoire de puériculture qui se présente sous plusieurs formes : le cale-bébé dorsal, le cale-bébé activité et le cale-tête.

Maintenir votre nourrisson sur le dos

À l’origine, le cale-bébé, aussi appelé coussin de positionnement ou coussin de sécurité, était utilisé pour faciliter les soins apportés aux bébés prématurés en milieu hospitalier. Dans les années 90, il a été préconisé de coucher les nouveau-nés sur le dos afin de limiter les risques de mort inattendue du nourrisson (MIN). Depuis cette date, cet accessoire est entré dans le quotidien de nombreux jeunes parents.

En effet, ces derniers ont vu les cales-bébé comme une solution pour maintenir leur enfant sur le dos pendant leur sommeil et un excellent moyen de se rassurer face au syndrome de mort subite.

Positionner le bébé sur le côté

Si l’utilité première du cale-bébé est de maintenir l’enfant sur le dos, il peut également être utilisé pour coucher bébé dans une autre position. Si votre enfant ne supporte pas d’être allongé sur le dos, alors vous pourrez positionner ce coussin de sécurité de manière à ce que votre bébé soit installé sur le côté. Cette manipulation est assez délicate, car la position de côté est une position instable. Elle peut causer également un engourdissement du bras et de l’inconfort si elle est mal réalisée.

Créer un cocon apaisant

Votre nouveau-né vient de quitter le nid douillet où il a grandi pendant 9 mois. En comparaison, son lit peut soudainement lui paraître très grand. Le cale-bébé peut vous aider à reproduire les conditions dans lesquelles il a vécu jusqu’alors ou tout du moins s’en rapprocher. En effet, cet accessoire enveloppera légèrement votre nourrisson et, en plus de le rassurer, lui offrira une sensation de bien-être relaxante.

Les précautions d’usage du cale-bébé

L’utilisation du cale-bébé est une pratique controversée, car elle suppose de respecter certaines règles de base sans lesquelles ce coussin de positionnement perdrait tout son intérêt.

Un usage sous surveillance

Nous vous recommandons d’utiliser un cale-bébé seulement en votre présence et lorsque votre bébé sera sous votre surveillance. En effet, votre nourrisson se retourne sur le ventre, et cela arrive parfois dès 2 mois et demi. À cet âge-là, les bébés ne sont généralement pas assez musclés pour redresser leur tête. Dans ce cas, les coussins qui avaient pour rôle de les maintenir sur le dos auront l’effet inverse.

Une fois sur le ventre, le cale-bébé empêchera le nourrisson de se retourner et le risque d’étouffement face au matelas ou les problèmes de respiration seront alors bel et bien réels. D’où l’importance de jeter un œil sur votre bout de chou lorsque vous utilisez cet accessoire.

Un usage limité dans le temps

Lorsque votre nourrisson est capable de se retourner sur le ventre de lui-même, vers 4 mois généralement, alors l’utilisation du cale-bébé doit cesser, même sous votre surveillance. En effet, si celui-ci se retourne, cela signifie qu’il est suffisamment musclé pour se redresser si nécessaire. Les risques d’étouffement, face au matelas, sont donc considérablement réduits.

Le cale-bébé, oui mais pas pour dormir

L’idée que le cale-bébé doit être utilisé lorsque le bébé dort est fausse. Nous le déconseillons pour diverses raisons. Tout d’abord, il vous est impossible de veiller votre enfant toute la nuit. Celui-ci sera donc sans surveillance et, comme nous l’avons déjà évoqué, l’usage de cet accessoire est à proscrire dans cette situation.

De plus, tout comme les adultes, les bébés bougent pendant leur sommeil afin de trouver la position la plus confortable. Les maintenir dans une certaine position ne les encourage pas à développer leur motricité et leur tonicité. Plus tard, lorsqu’ils pourront se retourner par eux-mêmes sur le ventre, ils sauront donc moins bien réagir que des bébés ayant été libres de leurs mouvements.

Lien entre cale-bébé et tête plate

De nombreux jeunes parents adoptent le cale-bébé équipé d’un cale-tête préformé pour lutter contre les problèmes de tête plate. Celui-ci a pour objectif d’orienter la tête de leur bébé tantôt à gauche, tantôt à droite pour éviter qu’il ne se maintienne dans la même position. Or, aucune étude n’a prouvé le lien entre ces deux notions. En effet, ce problème semblerait se résorber naturellement au fil des semaines, avec l’évolution du cerveau.

Certains experts affirment même que les cale-bébé, en empêchant le nouveau-né de varier les postures et les appuis au niveau de la tête, favoriserait les asymétries du crâne, aussi connues sous le nom de plagiocéphalies.

Pour éviter les risques de tête plate chez les nouveau-nés, il est important de conserver une certaine mobilité au niveau de leur tête et de bannir l’utilisation prolongée du cale-tête. Cela permettra à Bébé de bouger pour varier le positionnement de sa tête.

Le temps et le changement de posture, voilà vos véritables armes pour lutter contre la tête plate. Les bébés dorment énormément et sont donc très souvent en position allongée dans leurs transats, lit, balancelle ou siège auto. Lorsqu’ils sont réveillés, n’hésitez pas à varier les postures en les plaçant de temps en temps sur le côté, dans vos bras et sur le ventre, dès que cela sera possible.

Les gestes de couchage à adopter

Pour réduire les risques de tête plate ou de mort inattendue du nourrisson, plusieurs habitudes sont bonnes à prendre.

Un couchage dénué de tout artifice

Pour prévenir la mort inattendue du nourrisson (MIN), il est important de respecter certains conseils de couchage. Il est recommandé d’installer votre bébé sur le dos et de débarrasser son lit de tout accessoire superflu comme les oreillers et les couettes. Pour qu’il n’ait pas froid, vous pouvez lui enfiler une gigoteuse. Les tours de lit sont des accessoires très esthétiques, mais leur utilisation est vivement déconseillée après la naissance, tout comme le sont les peluches placées près du visage.

Un environnement sain

Il est également important d’offrir de bonnes conditions de sommeil à votre enfant. Il faudra, pour cela, le coucher dans une chambre où la température ambiante est de 18 °C. L’idéal est de le coucher directement dans son propre lit à barreaux sur un matelas ferme. L’atmosphère doit évidemment être sans tabac. Toutes ces mesures réduisent considérablement le risque de MIN.

Un plan incliné contre les problèmes respiratoires

Vous pouvez être tenté d’utiliser un cale-tête pour soulager votre bébé si celui-ci souffre de difficultés respiratoires ou s’il régurgite souvent. Sachez qu’il existe une alternative : le plan incliné. Il surélèvera la tête de votre enfant sans pour autant la caler et vous lui éviterez ainsi tout risque d’étouffement ou d’inconfort.

Conseils les plus lus

  • Comment apprendre à Bébé à manger seul ?
    • Repas
    • Manger avec bébé
    • Nourrir bébé

    B.A.-BA : apprendre à bébé à manger seul

    Un bébé qui apprend à manger seul fait un premier pas vers l’autonomie. Cependant, en fonction de son âge,…

    En savoir plus
  • Les jouets et les jeux pour assurer l'éveil de bébé dès 12 mois
    • Éveil
    • Divertir bébé

    6-12 mois : S’éveiller en jouant

    Entre 6 et 12 mois, les enfants sont de plus en plus curieux du monde qui les entoure. Attraper un objet n’a…

    En savoir plus
  • Les terreurs nocturnes chez bébé, comment les gérer ?
    • Sommeil
    • Prendre soin de bébé
    • Faire dormir bébé
    • Soigner bébé
    • Prendre soin de bébé
    • Coucher bébé
    • Premières nuits

    Les terreurs nocturnes : ce qu’il faut savoir

    Les terreurs nocturnes sont des troubles du sommeil de bébé assez impressionnants. Elles surviennent en général…

    En savoir plus
  • Comment décorer la chambre de Bébé ?
    • Préparer la chambre

    Comment choisir la décoration d’une chambre de Bébé ?

    La décoration de la chambre de Bébé avant son arrivée est un projet qui suscite en général beaucoup d'excitation…

    En savoir plus
  • Poussette ou porte-bébé, que choisir pour les promenades ?
    • Sortie
    • 0-6 mois
    • 12 mois et plus
    • Premières sorties

    Sortir avec Bébé : choisir sa poussette

    Quand il faut sortir et aller à la découverte du monde, Bébé est toujours partant. Et vous, vous êtes toujours…

    En savoir plus
  • Conseils pour choisir les couches lavables pour bébé !
    • Santé
    • Hygiène
    • Prendre soin de bébé
    • Soigner bébé
    • Prendre soin de bébé

    Couche lavable : comment ça marche ?

    À la naissance de bébé, de plus en plus de parents font le choix d’utiliser les couches lavables. Que ce soit…

    En savoir plus
  • Quel parc d'éveil choisir pour bébé ?
    • Éveil
    • Guides d'achat
    • Éveil & Jeu

    Comment choisir le parc d’éveil de bébé ?

    Ludique et sécurisé, le parc offre un espace privilégié à bébé pour jouer sans risque. En bois, en tissu ou…

    En savoir plus
  • Comment choisir son porte-bébé ?
    • Sortie
    • Guides d'achat
    • Sortie

    Comment choisir un porte-bébé ?

    Le porte-bébé est un moyen de transport alternatif à la poussette. C’est une solution simple, aux nombreux…

    En savoir plus
  • Qu'est-ce que le bola de naissance ? Aubert vous explique
    • Prendre soin de soi

    Tout savoir sur le bola de grossesse

    Vous êtes enceinte et, depuis que vous avez commencé à parler autour de vous de ce futur bel événement, nombre…

    En savoir plus

Produits Phares